[ON TIME PLAY] Uncharted : The Lost Legacy

Fan de jeux d’aventures depuis mes premiers émois réels sur Alone in The Dark en 1992, j’ai bien sûr succombé ces dernières années au reboot de Tomb Raider et à la saga Uncharted. Malgré quelques défauts de mon point de vue, l’année dernière Naughty Dog nous offrait un bel épilogue des aventures de Nathan Drake et sa bande. Au fil des mois ce sont ajoutés différents DLC et l’un des plus gros s’est finalement mué en standalone : Uncharted – The Lost Legacy, paru le 23 août dernier.

Out donc le jeune retraité Nathan, auquel se substituent deux héroïnes bien connues des joueurs de la licence : Chloé Frazer et Nadine Ross. Duo électrique et complémentaire finalement : l’aventurière/historienne et la combattante. Comme toujours je ne « spoilerai » personne mais je peux vous dire que la quête est plutôt prenante et donne d’ailleurs quelques clés culturelles à celles ou ceux qui ne connaissent pas ou peu le panthéon des divinités Indiennes. A noter aussi que malgré nombre de clins d’oeil aux épisodes « canoniques » d’Uncharted, cette aventure est totalement décorrélée du reste.

La saga Uncharted de mon point de vue a toujours été un peu trop linéaire, laissant peu de place à l’exploration en dehors de « trésors » à collecter pas très stimulants.  Le quatrième opus pêchait d’ailleurs par le même travers avec en plus une grande pauvreté d’énigmes. The Lost Legacy y remédie un peu en proposant pas mal d’énigmes dans la trame principale mais aussi secondaires, car il y a bien quelques à-côtés assez sympa. Cet élément non négligeable est aussi à mettre en rapport avec la durée du jeu, car il est de fait nettement moins long que son aîné puisqu’il vous faudra compter une dizaine d’heure maximum pour en faire le tour.

Enfin, pour rassurer les inquiets que ce soit en termes de mise en scène ou visuellement le titre n’a absolument rien à envier à « A Thief’s End », allant même parfois jusqu’à donner une petite sensation de déjà-vu mais c’est vraiment très léger. Quant à la jouabilité, je l’ai d’ailleurs presque trouvé plus fluide que celle de Nathan ; et Chloé s’est même vue bénéficier d’un petit emprunt à Lara Croft dans certaines phases d’escalade. Bref, vous l’aurez compris Uncharted – The Lost Legacy vaut clairement le détour histoire de prolonger un peu le plaisir en attendant The Last of Us 2 ou un autre Uncharted sorti de nulle part.

Laisser un commentaire