[HUMEUR] Addiction au jeu vidéo, un article mesuré … pour une fois !

Presque depuis la naissance du jeu vidéo, la question de son impact sur le comportement ou la vie de chacun est posée. Un débat qui vire au pugilat à chaque fois qu’un fait divers malheureux, voire dramatique est (même artificiellement) lié de près ou de loin au jeu vidéo. Dans ce domaine d’ailleurs, on ne compte plus le nombre de fois où GTA (et presque toutes les licences Rockstar) et Doom sont mentionnés comme arguments à charge. Les ultra-pour et ultra-contres s’affrontent depuis plusieurs décennies sur chaque question soulevée (légitimement) par l’univers vidéo ludique : addiction, désocialisation, isolement, etc. En outre, les évolutions technologiques, apportant leur lot de nouvelles interrogations alimentent ce débat à l’infini.

En tant qu’Older Player, il est logique de suivre ce débat de longue traîne. Et j’avoue que c’est souvent avec agacement, que je lis ci et là des « études » ou « interventions » de « spécialistes » (généralement anti). Non pas que la véracité du problème de départ soulevé soit en cause, mais tantôt est-ce l’approche résolument biaisée ou pire, la méconnaissance totale dudit « expert» du sujet abordé qui m’énerve. Une fois n’est pas coutume, nous venons de lire un article publié par Atlantico traitant du sujet de l’addiction au jeu vidéo et ses conséquences, notamment sur les enfants. Abstraction faite du titre qui cherche les « clics », à lire cet échange entre un journaliste de la rédaction et Michel Stora (psy-chologue/chanalyste et président de l’OMNSH*), j’avoue que pour une fois, nous sentons que l’interviewé sait de quoi il parle. Ne faisant pas bêtement du « name-dropping » en mode « je connais des noms de jeux vous voyez ? », le psy. ne prend pas parti (ce qui est assez rare pour être mentionné) et relate des cas que tout joueur à forcément croisé à un moment ou un autre (personnellement ou dans son entourage). Restant assez objectif sur son « analyse », Michel Stora va jusqu’à établir un lien sur la tendance compétitive de la société contemporaine et son illustration dans le jeu vidéo … intéressant au regard des titres actuels et du fort développement de l’eSport.

(*) OMNSH : Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines

Lire l'article d'Atlantico

Laisser un commentaire