[HUMEUR] A propos des 3 jeux « décevants » de GamenGuide …

Comme il est de coutume de faire des bilans en fin d’année, le site GamenGuide (EN) vient de dégainer un petit article intéressant sur les trois titres qui selon lui, auront été les plus décevants de l’année 2016. Nuançons un peu, je ne sais pas si le mot « décevant » est le plus approprié, car deux de ces titres sont malgré tout de bons jeux : Tom Clancy’s The Division (Ubisoft) et Titanfall 2 (EA).

Tom Clancy's The Division
Tom Clancy’s The Division

Le titre d’Ubisoft qui vous place dans la peau des agents de la Division, s’est fait longtemps attendre c’est vrai et l’angle de communication TPS-MMO à composante RPG voulant capter la même audience qu’un Destiny (2014/Bungie) n’est pas tout à fait conforme à la réalité. Néanmoins, les équipes de Massive distillent au fil des mois de nombreuses améliorations et le Season Pass est pour le moment justifié puisque les deux extensions disponibles : Underground et Survie (déjà sur Xbox One et PC, le 20/12 sur PS4) apportent leur lot de nouveautés et modes de jeu additionnels. En outre, sans Season Pass le titre bénéficie quand même d’une belle durée de vie … avec, on y revient avec plaisir. Bien sûr, le jeu n’est pas exempt de défauts, mais les tricheurs mentionnés par l’article existent partout … même sur console alors.

Titanfall 2
Titanfall 2

Titanfall 2, c’est un peu différent. D’abord exclusif à la Xbox et PC, la licence de fait (au regard des ventes de la One de Microsoft) était limitée en terme de fan base et son manque de solo en tant que tel avait vite lassé. EA ayant bien retenu la leçon a donc sorti le second opus aussi sur PS4, le jeu est plus complet et réussi à bien des égards. Le problème comme le dit justement GamenGuide réside dans le choix désastreux de sa date de sortie placée entre les mastodontes Battlefield 1 (autre titre EA en plus) et Call of Duty Infinite Warfare (Activision). Mauvais choix stratégique, qui grève même la possibilité d’un éventuel Titanfall 3 si nous en croyons les propos de Vince Zampella (co-fondateur de Respawn) rapportés par Glixel il y a quinze jours.

No Man's Sky
No Man’s Sky

Dernier des trois, qui pour le coup mérite vraiment sa place de n°1 dans ce top : No Man’s Sky. Oui, là il y a matière à parler de déception. Non seulement le jeu a été survendu tout au long de ces dernières années et Hello Games par l’intermédiaire de Sean Murray n’a pas du tout été transparent sur les possibilités réelles de son bébé. Si ce dernier avait expliqué qu’au début le jeu serait limité avant de se voir agrémenté de nouvelles fonctionnalités, il se serait probablement évité la campagne (démesurément) violente qui suivit la sortie du jeu en août dernier. Mais No Man’s Sky, au-delà de cette déception est aussi un cas d’école qui pourrait avoir de réelles répercussions sur les méthodes de communication des éditeurs, nous vous invitons si vous souhaitez en savoir plus à lire notre article L’affaire No Man’s Sky continue et pourrait présager de l’avenir …

Laisser un commentaire