[HISTOIRE] Une console, une histoire : la PSP Go

Vous souvenez-vous de cette console éphémère nommée PSP Go ? C’est au détour d’un vide grenier de province qu’elle m’est revenue en mémoire. Sortie en 2009, plus ou moins vers la fin de vie de la Playstation Portable première du nom (je fais volontairement abstraction des x déclinaisons Sony-iennes habituelles), le modèle Go était assez avant-gardiste. En effet, cette version de la portable de Sony était 100% digitale, out donc les UMD puisque les jeux ne pouvaient être acquis et installés que depuis le PSN (en dehors des hacks possibles bien entendu). Dotée d’une mémoire flash interne de 16 Go et jouissant d’une ergonomie nettement supérieure à la version classique de la PSP elle fut quand même un échec cuisant.

La raison de ce revers ? Un marché pas réellement prêt. En premier lieu la période, même si la distribution digitale était un modèle largement démocratisé sur PC en 2009, il n’en était pas de même sur les consoles et ce, malgré plusieurs années d’existence du PSN, XBL ou Nintendo e-Shop. Second point et probablement le plus critique pour la PSP Go : les distributeurs ont assez peu joué le jeu. En effet, je me souviens encore de l’époque de sa sortie où pour trouver ladite console, il fallait lever les yeux vers le haut des linéaires dans les recoins des Micromania, Game et autres. La PSP Go était volontairement masquée du regard spontané, car les chaînes de jeux vidéo n’étaient pas vraiment favorables à la vente d’une console pour laquelle ils ne pourraient pas vendre de jeux … CQFD. A titre anecdotique, elle fut même boycottée dans certains pays par les distributeurs locaux.

Indépendamment de cette polémique « business » qui peut s’entendre, cela reste dommage car la PSP Go était peut-être la version de la portable de Sony la plus aboutie en termes de prise en main ou de fonctionnalités. La console ne vécut que deux ans, puisque la fin de production fut annoncée en 2011, soit un an avant le vrai désastre : la PS Vita … mais ça, nous en parlerons une autre fois 😉

 

Laisser un commentaire