[HISTOIRE] Quake le mythe … Quake le phénix !

Il y a 20 ans le mythique Quake débarquait sur nos machines. Si Doom avait créé un genre à part entière en 1993 (sans oublier Wolfenstein 3D), Quake lui donna ses lettres de noblesse en apportant un dynamisme supplémentaire et un rythme effréné. A compter de ce moment, les shooter en vue subjective devinrent des « Quake-Like » en lieu et place de « Doom-Like ». Expression remplacée assez récemment finalement par « FPS » (First Person Shooter), mais qui reste toujours utilisée par nombre d’Older Players.

En outre, il révolutionna le balbutiant mode multi-joueurs en créant le concept de « clan» et fut le précurseur de l’e-Sport qui aujourd’hui passionne de plus en plus de monde y compris les gouvernements (mais pour d’autres raisons). Le site Rolling Stone a publié un long article sur pourquoi « Quake a révolutionné le jeu vidéo à jamais » et même si il n’est pas le seul titre dans ce cas-là, il a indéniablement raison.

Petite note additionnelle à l’article susmentionné made in Older Player, Quake est aussi l’un des tout premiers titres que les joueurs se sont totalement appropriés, c’est avec Quake et surtout Quake II que la dimension « modding » a explosée. Petit clin d’œil à ceux qui se souviennent par exemple du mod multi « Catch the Chicken » : une arène bourrée de joueurs surarmés, un poulet qu’il faut attraper (et donc jeter son arme) et courir pour survivre le plus longtemps possible ;-). Dernier complément sur Quake, notamment le second opus est aussi à l’origine de la séparation du noyau dur d’ID Software, puisque c’est après un désaccord sur le design que John Romero quitta le studio pour se lancer dans la désastreuse aventure Ion Storm et Daïkatana … on connait la suite.

Pour rappel, fruit de la nostalgie et éventuelle preuve que nous autres Older Players, comptons pour les éditeurs, Bethesda après avoir relancé Wolfenstein (2014) et Doom (2016) prépare un successeur à Quake III Arena (1999) nommé Quake Champions.

Lire l’article de Rolling Stone

Laisser un commentaire