[DELAY PLAY] Vanquish

Un peu à la mode c’est dans les vieux pots, je vais vous parler une fois de plus d’un jeu que j’ai manqué lors de sa sortie. Paru en 2010, Vanquish est un TPS développé par Platinum Games et édité par Sega. A l’époque de sa parution sur Xbox 360 et PS3, le jeu avait connu un très bon accueil critique et chez les joueurs. Il faut bien avouer que le titre partait avec quelques avantages, puisqu’il était développé par les créateurs de l’original MadWorld sur Wii et l’excellent Bayonetta (qui connut une suite exclusive sur Wii U). C’est donc à l’occasion de sa sortie PC il y a quelques semaines, que j’ai décidé de rattraper cette erreur de « gameur » (c’est moche, mais c’est dans le dictionnaire maintenant).

Avant d’aller plus loin, mettons les choses au clair : Vanquish n’est pas un jeu à « histoire ». Certes le titre s’appuie sur une trame de fond un peu moralisatrice et empreinte de complot, mais elle est surtout un prétexte à l’Action avec un grand A. Plutôt futuriste, le jeu de Platinum Games vous mets dans l’armure ultra sophistiquée de Sam Gideon (aucun lien avec Jason d’Esprits Criminels), sorte de mercenaire qui se place quand même du côté des gentils. Suréquipé donc, vous voilà parti pour combattre fantassins-robots et autres énormes créatures robotiques à grand coup de fusil d’assaut, mitrailleuse ou lance-roquettes, sans oublier lance-disques, canons à fusion, etc. … bref de quoi répandre de la ferraille.

Jusque-là rien de spécial me direz-vous, sauf que l’essentiel tient un en seul mot : NERVEUX. En plus de 35 ans de jeu vidéo j’en ai fait des titres, eh bien croyez-moi ou non mais Vanquish est rapidement entré dans mon Top des jeux les plus dynamiques que j’ai pu essayer. En plus du rythme soutenu des combats, la vitesse de déplacement lorsque vous utilisez le booster (sorte de mini-réacteurs) de l’armure pour changer de position, attaquer ou sauter renforce considérablement cette sensation. D’ailleurs, l’une des accroches marketing du titre est « La guerre s’est accélérée » et pour le coup c’est exactement ça. Plutôt « couloir » au sens où vous ne pourrez pas vous « balader » dans les niveaux, Vanquish propose du shoot et de l’action, c’est donc ce que vous aurez et ce, largement. Assez court, le jeu se boucle en une dizaine d’heures environ, mais peut-être tenté dans des difficultés supérieures dont la « Légendaire » une fois que vous aurez terminé le titre une première fois.

Deux petits mots additionnels aux OlderPlayers, le premier sans faire le « bégueule » concerne la traduction française, je n’ai rien contre un peu de vulgarité lorsqu’elle peut renforcer la crédibilité d’un ou plusieurs personnages, mais là c’est un peu trop de mon point de vue. Après, la version anglaise l’est tout autant mais passe quand même mieux. Enfin à ceux qui se demandent ce que vaut cette fraîche version PC, eh bien sachez que Platinum Games a vraiment bien amélioré visuellement et optimisé son titre pour le faire tourner en Full HD/60 FPS sans aucun problème, élément qui contribue encore plus à donner cette sensation de rapidité déjà bien présente dans le titre. Sorti un mois après Bayonetta sur PC, Vanquish est à essayer sans hésiter, d’autant que son prix recommandé (19.99€) est très accessible.

Vanquish est disponible sur notre boutique à 17.99€ (version Digital Deluxe | clés Steam 100% légales).

Pour celles et ceux qui voudraient voir Vanquish en action, notre éminent partenaire streamer, Master Kahyne s’est penché dessus (attention spoilers) :

Laisser un commentaire